Pourquoi prenons nous du poids (en été)?


Pourquoi prenons-nous du poids ?

Objectifs: Comprendre pourquoi nous prenons du poids, identifier les facteurs de risque, savoir les éviter ou y remédier au mieux.

Vous trouverez ICI mon article sur les facteurs favorisant la prise de poids identifiés par la Haute Autorité de Santé (HAS).

Ci dessous mon article du jour : une liste des principaux facteurs de risque qui nous font prendre du poids plus spécifiquement EN ETE.

Vous allez vite comprendre pourquoi en ce début juin, l’été est finalement un moment difficile pour garder la ligne…

Les Facteurs de prise de poids l’été !

  • Apports énergétiques excessifs

Alimentation trop riche, trop dense en calories, boissons sucrées, grande taille des

portions…

Exemples pratiques:

L'arrivée des glaces!!! Magnum, Extrême, Cornetto…. On se retrouve à manger pour les plus sages 1 à 2 glaces par semaine et pour les plus excessifs 1à 2 glaces par jour ! Là où l’hiver on se contente d’un yaourt ou d’une compote…

Vive les barbecues!!! Oui mais ils se traduisent le plus souvent par la consommation en grande quantité de viandes plus grasses que dans nos habitudes (chipolatas, merguez), associées à des sauces, des frites et notre fameuse glace…

Prochainement mes conseils pour des barbecues « maîtrisés » et légers sans diminuer le plaisir.

Ce dernier point est en lien direct avec trois nouveaux facteurs:

  • Le changement de notre rythme de vie - La diminution du temps de sommeil -

La consommation d’alcool

En d’autres saisons entre 20h et 21h, nous sommes chez nous, le repas est terminé et nous sommes prêt à regarder notre film avant de se coucher…

En ce début juillet, on se retrouve plutôt chez Roger* pour l’apéro et peut être même pour une soirée sur le pouce autour d’une pizza ou de ce fameux barbecue…

A moins que votre amie Pauline* vous ai préparé des bâtonnets de carottes à tremper dans une sauce au fromage blanc (oui la diet que je suis rêve!), vous aurez tous droit à toute la panoplie de chips bi-goût, feuilletés fourrés à la cacahuète, tarama à la pistache et autres inventions qui sont de très loin les plus caloriques sur le marché (environ 600kcal pour 100g de fruits oléagineux salés et 500 kcal pour 100g de chips…).

*comment ça vous n’avez pas tous un amis pour faire l’apéro qui s’appelle Roger ni Pauline la copine sage ?

Vous l’aurez compris, l’intensification des sorties entre amis et des invitations, multiplie significativement les apéritifs et donc la consommation d’alcool, de biscuits apéritifs et de boissons sucrés riche en calories.

Pour infos une dose de Pastis apporte en moyenne 110/130 kcal (comptez 200 kcal pour un Pastis servis à la marseillaise…), tout comme une dose de whisky, de vodka ou de rhum.

Et une bière ? (je vous vois déjà faire le compte et estimer le nombre de bières qui sera ingurgité pendant l'euro 2016…) et bien comptez de 125 à 200 kcal par bière !

Retrouvez ICI un tableau des calories par alcool ; en bas de l’échelle vous trouverez le cidre et les apéritifs à base de vin.

Alors quoi ? On ne fait plus d’apéro ?

Pas question de vous priver des joies de la convivialité. Mais pour l’apéritif, buvez avec modération ou, mieux, rabattez-vous sur des boissons sans alcool ni sucre. Vive les bières sans alcool (entre 50% et 65% de calories en moins), les sodas light et les eaux pétillantes aromatisés.

Refusez ou diminuez au mieux les cacahuètes salées et chips trop grasses, trop salés, trop chers, trop pleines d’additifs…

Piquez les recettes diététiques de Pauline* et je me porte garante de la saveur de mes sauces au fromage blanc.

Prochainement des idées d’apéro diététique!

Après cela arrive les deux derniers facteurs de prise de poids, qui continuent d’aggraver notre cas

  • La sédentarité (très peu d’activité physique) – L’arrêt ou la réduction de l’activité physique et sportive.

Le spectacle de fin d’année est passé, on a dit au revoir à nos profs de danse, gym,

zumba, basket, judo… ou toutes autres activités sportives qui nous maintenaient en forme le reste de l’année. Pour deux long mois nous nous retrouvons face à nous même avec plus ou moins la motivation de continuer à faire du sport seul, ou pas…

A cela s’ajoute les vacances « farniente », les séances intensives de bronzage et les grosses chaleurs qui nous font rester volontiers au frais sur notre canapé.

Forcément se créer un déséquilibre sur notre fameuse balance entre énergie dépensé et calories consommées. Autant de facteurs qui, l’été, peut nous faire prendre du poids, perdre un peu de muscle et récupérer de la graisse.

Essayer de garder une activité physique correcte en allant marcher ou courir le soir quand les grosses chaleurs sont passées, le matin avant 11h et le soir après 20h. Privilégiez les zones ombragées et aérées, comme les parcs ou les forêts.

Profitez-en aussi pour faire du sport au frais à la maison (émission de gym et d’entretien musculaire, vélo d’appartement…).

La nage est votre atout en été quelle soit pratiquée en piscine ou à la mer.

Pensez à bien vous hydrater en buvant avant, pendant et après l’effort.

Si en plus de tout cela vous :

  • arrêtez le tabac,

  • commencez un nouveau traitement médicamenteux (neuroleptiques, antidépresseurs, antiépileptiques, insuline, sulfamides hypoglycémiants, corticoïde),

  • ressentez les premiers troubles de la ménopause,

  • ressentez du stress au travail ou si vous travaillez en poste ou de nuit,

Et bien il serait temps de venir prendre des conseils auprès d’une diététicienne !

A bon entendeur…

Vous trouverez ICI un article sur tous les facteurs de prise de poids identifiés par la Haute Autorité de Santé (HAS).

Source HAS Surpoids et Obésité de l’adulte - Septembre 2011 « Facteurs favorisant la prise de poids ».


56 vues

Suivez Cynthia Bellas :

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

Tél : 06 34 44 23 66

© 2023 par Diététicienne. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now